latent


latent

latent, ente [ latɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1361; lat. latens, de latere « être caché »
1Qui demeure caché, ne se manifeste pas mais qui est susceptible de le faire à tout moment. 1. secret. Conflit latent, qui couve. ⇒ larvé. Homosexualité latente. Demeurer à l'état latent. « des haines latentes qui glacent lentement le cœur » (Balzac).
(1878) Biol. Vie latente, non manifestée. « La graine fournit un des exemples les plus nets de vie latente » (Cl. Bernard). Méd. Maladie latente, qui ne s'est pas encore déclarée, dont les symptômes sont trop vagues pour permettre le diagnostic.
Psychan. Contenu latent du rêve (opposé à manifeste), dont la signification est accessible après analyse du rêve.
2Phys. Chaleur latente : quantité de chaleur nécessaire pour faire changer d'état 1 g de substance, sans en changer la température.
⊗ CONTR. Apparent, 1. manifeste, patent.

latent, latente adjectif (latin latens, -entis, de latere, être caché) Qui existe de manière diffuse, sans être apparent, mais qui peut à tout moment se manifester : Une révolte latente. Biologie Se dit d'un caractère virtuel qui pourra se manifester lorsque les causes qui font obstacle à sa manifestation auront disparu. (Les caractères génétiques portés par un gène récessif restent latents aussi longtemps qu'un gène dominant opposé, allèle, en inhibe l'expression, comme c'est le cas chez un sujet hétérozygote pour ce caractère.) Médecine Se dit d'une maladie qui ne présente pas de symptômes apparents. Se dit de la primo-infection qui ne se manifeste que par l'apparition d'une cuti-réaction positive à la tuberculine. Phonétique Se dit d'une unité phonique qui n'est pas réalisée systématiquement dans la prononciation (par exemple la voyelle [ə], appelée e muet, ou bien les consonnes de liaison). Photographie Se dit de l'image invisible portée par une surface sensible exposée à la lumière, qui nécessite un traitement pour devenir apparente. Psychologie Qui ne se manifeste par aucun comportement. ● latent, latente (expressions) adjectif (latin latens, -entis, de latere, être caché) Œil latent, œil qui, dans les arbres cultivés, demeure plus ou moins longtemps à l'état rudimentaire. Contrainte latente, effort de tension et de compression s'équilibrant à l'intérieur de toute pièce métallique pendant et après sa fabrication. Chaleur latente, quantité de chaleur absorbée ou dégagée par un système au cours d'une transition de phase du premier ordre (fusion, vaporisation). ● latent, latente (synonymes) adjectif (latin latens, -entis, de latere, être caché) Qui existe de manière diffuse, sans être apparent, mais qui...
Synonymes :
- caché
- larvé
- masqué
Contraires :
Métallurgie. Contrainte latente
Synonymes :
- contrainte interne

latent, ente
adj.
d1./d Qui ne se manifeste pas; qui reste caché. Une aversion latente.
d2./d MED Maladie latente, dont les symptômes ne sont pas encore cliniquement perceptibles.
|| BIOL Vie latente: état d'un organe ou d'un organisme dont les fonctions physiologiques sont presque entièrement suspendues dans certaines conditions défavorables. Syn. ralenti.
|| TECH Image latente: ensemble des points d'une émulsion photographique qui donneront l'image après développement.
|| PHYS Chaleur latente: quantité de chaleur nécessaire pour faire passer d'un état à un autre, à température constante, l'unité de masse d'un corps.
|| PSYCHAN Contenu latent d'un rêve (par oppos. à contenu manifeste): son sens profond et réel, qui procède de l'inconscient et que le travail de l'analyse tente de mettre au jour.

⇒LATENT, -ENTE, adj.
A. — Qui n'est pas manifeste, qui reste caché, mais demeure susceptible d'apparaître, de se manifester à un certain moment. Conflit, danger latent; haine, inquiétude, révolte, tension latente. Elle est toujours latente, dans le peuple, la violence (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 71). Il y a d'excellentes dispositions latentes en France et dans l'empire (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 291). L'anti-parlementarisme encore latent aujourd'hui chez beaucoup de salariés (REYNAUD, Syndic. Fr., 1963, p. 65) :
1. ... tous les luthériens, sans exception, ne quittant ce monde que pour entrer, aussitôt après, en paradis, quelle insolence de croire qu'ils peuvent avoir besoin de secours pour y pénétrer! J'ai remarqué souvent la férocité latente sous la prétendue douceur de ces hérétiques.
BLOY, Journal, 1903, p. 159.
En partic. Caché, secret. Les amours de Douce et de Grace étaient latents. Rien n'en revenait à mess Lethierry, et rien n'en rejaillissait sur Déruchette (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 110).
B. — Spécialement
1. BOT. Œil latent. Œil qui, dans les arbres cultivés, demeure à l'état rudimentaire et peu apparent. (Dict. XIXe et XXe s.) Chez une espèce cependant, le Vitis Labrusca, les vrilles sont continues; chaque nœud en porte une. À l'aisselle de la feuille se développent les bourgeons. Un même nœud porte deux sortes d'yeux, un œil latent dont le départ en végétation n'aura lieu qu'au printemps suivant sa formation et un œil qui peut se développer l'année même et donner naissance à un rameau secondaire, le prompt-bourgeon (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 13).
2. LING. Phonème latent; consonne, voyelle latente. ,,Phonème qui n'apparaît pas dans la chaîne parlée, mais dont on est obligé d'invoquer la présence dans le système de la langue pour expliquer certains phénomènes`` (Ling. 1972). Le phonème dit « h aspiré » n'existe plus en français, mais sa présence comme consonne latente explique l'absence de liaison à l'initiale de certains mots comme héros, etc. (Ling. 1972).
3. MÉD. [En parlant d'un agent pathogène ou d'une maladie] Qui existe dans l'organisme mais ne se manifeste par aucun trouble clinique (cf. Méd. Biol. t. 2 1971). Infection, maladie latente. Un virus latent peut se transformer en virus proliférant par irradiation, par action chimique, ou quelquefois spontanément (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 625) :
2. Chez l'homme et chez les animaux porteurs de ces tuberculoses latentes , il n'est donc jamais possible de préciser ni le mode d'infection, ni la porte d'entrée des bacilles...
CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 119.
4. PHYS. Chaleur latente. ,,Chaleur accompagnant un changement d'état`` (LAITIER 1969). Chaleur latente de sublimation. Les chaleurs de fusion et de volatilisation étaient autrefois qualifiées de latentes parce qu'on les supposait dissimulées dans les corps (HERDNER, Constr. et conduite locomot., t. 1, 1887, p. 21) :
3. Le procédé Picard et Weibel (...) paraît être celui qui a donné les meilleurs résultats. Il repose sur la récupération de la chaleur latente de vaporisation et de la chaleur spécifique de l'eau par la compression mécanique de la vapeur et sa condensation, d'où résulte une grande économie de combustible.
Ch. DURAND, Industr. minér. Lorr., 1893, p. 26.
5. PSYCHANAL. Contenu latent. ,,Ensemble de significations auquel aboutit l'analyse d'une production de l'inconscient, singulièrement du rêve`` (LAPL.-PONT. 1967).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 « caché, non apparent » (ORESME, Éthiques, VIII, 3, éd. A. D. Menut, p. 416 : que tele benivolence ne soit pas latente et oculte); 2. a) 1690 art vétér. vices latents (FUR.); b) 1814 méd. (NYSTEN : péripneumonie latente); 3. 1789 phys. chaleur latente (Moniteur, t. 2, p. 385); 4. a) 1834 bot. embryons latents (JOURDAN, Dict. des sc. nat., cite Turpin); b) 1867 œil latent (LITTRÉ); 5. 1945 psychanal. contenu latent (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, p. 196). Empr. au lat. latens « caché, secret, mystérieux », part. prés. de latere « être caché, obscur, inconnu ». Au sens 3, empr. à l'angl. latent heat, expr. créée vers 1757 par le physicien écossais Joseph Black (1728-1799), v. NED, s.v. heat. Fréq. abs. littér. : 371. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 149, b) 508; XXe s. : a) 572, b) 833.

latent, ente [latɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. V. 1370, Oresme; lat. latens, p. prés. de latere « être caché ».
1 Qui demeure caché, ne se manifeste pas. Caché, secret. || Affinité, complicité latente. Profond, sous-jacent. || Danger, conflit latent. || Révolte latente qui finira par éclater ( Couver). || Travail de gestation, lent, insensible, latent. || Demeurer à l'état latent.
1 (…) des haines latentes qui glacent lentement le cœur et sèchent les larmes au jour des adieux éternels.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 849.
2 Quand le globe est menacé d'une catastrophe, on en est averti par des commotions latentes; on a peur; on écoute la nuit; on reste les yeux attachés sur le ciel sans savoir ce que l'on a et ce qui va arriver.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 65.
3 Dans le premier acte, Phèdre ne doit montrer que ses possibilités. Elles y sont toutes déjà, mais à l'état latent, et ce serait une grave erreur de donner aux premières déclarations, dans l'admirable dialogue avec Œnone, toute l'ampleur pathétique dont vous êtes capable et que vous devez réserver pour les actes suivants.
Gide, Attendu que…, p. 186.
2 Emplois spéciaux. a (1814). Méd. || Maladie latente, qui ne s'est pas encore déclarée, dont les symptômes sont trop vagues pour permettre le diagnostic (→ Larvé, cit. 1, Bourget). || Cutiréaction (cit.) qui révèle l'existence d'un foyer tuberculeux latent. || Infection latente.
b (1789). Phys. || Chaleur latente : quantité de chaleur nécessaire pour faire passer 1 g de substance de l'état solide à l'état liquide (chaleur latente de fusion), ou de l'état solide à l'état gazeux (chaleur latente de sublimation), ou de l'état liquide à l'état de vapeur (chaleur latente de vaporisation) sans changement de température.
Image latente, impressionnée sur la surface sensible, mais non développée (photogr.).
c (1867). Bot. || Œil latent (d'un arbre cultivé).
d Ling. || Phonème latent; consonne, voyelle latente, qui n'est pas réalisé dans la chaîne parlée, mais qui fait partie du système phonologique de la langue et doit être invoqué pour expliquer certains phénomènes.
e Psychan. || Contenu latent (du rêve). || Activer un élément latent.
CONTR. Apparent, manifeste, patent.
DÉR. Latence.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • latent — la·tent / lāt ənt/ adj: existing in hidden or dormant form but usu. capable of being brought to light compare patent Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • latent — LATÉNT, Ă, latenţi, te, adj. Care există, dar nu se manifestă în exterior, putând izbucni oricând. – Din fr. latent, lat. latens, ntis. Trimis de LauraGellner, 24.03.2008. Sursa: DEX 98  LATÉNT adj. potenţial. (Energie latent.) Trimis de siveco …   Dicționar Român

  • Latent — La tent (l[=a] tent), a. [L. latens, entis, p. pr. of latere to lie hid or concealed; cf. Gr. lanqa nein, E. lethargy: cf. F. latent.] 1. Not visible or apparent; hidden; concealed; secret; dormant; as, latent springs of action. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Latent — can refer to:* Latent heat, the amount of energy released or absorbed by a substance during a change of phase * A latent geologic fault * Latent bud, a bud in some plants that remains a bud until favourable conditions appear * Virus latency, the… …   Wikipedia

  • latent — Adj verborgen, nicht unmittelbar faßlich erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. latēns ( entis), dem PPräs. von l. latēre verborgen sein, versteckt sein .    Ebenso nndl. latent, ne. latent, nfrz. latent, nschw. latent, nnorw. latent. ✎ …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • latent — latent, dormant, quiescent, potential, abeyant are comparable when meaning not now manifest or not evincing signs of existence or activity. Latent implies concealment and is applied to what is present without showing itself {latent energy} {a… …   New Dictionary of Synonyms

  • latent — [lāt′ nt] adj. [L latens, prp. of latere, to lie hidden, lurk < IE * lāidh < base * lā , to be hidden > ON lōmr, deception, Gr lēthē, forgetfulness, lanthanein, to be hidden] 1. present but invisible or inactive; lying hidden and… …   English World dictionary

  • latent — latent, ente (la tan, tan t ) adj. 1°   Terme technique. Qui est caché. Chaleur latente, chaleur qui n est point sensible au thermomètre (voy. calorique).    Terme de médecine. Maladie latente, maladie dont le diagnostic est obscur, qui ne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • latent — UK US /ˈleɪtənt/ adjective [before noun] ► present, but not yet active, developed, or obvious: »latent capability/talent/skill …   Financial and business terms

  • latent — »vorhanden, aber noch nicht in Erscheinung tretend; versteckt, verborgen; ohne typische Merkmale (besonders von Krankheiten)«: Das Adjektiv wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. latent entlehnt, das auf lat. latens (latentis), dem Part. Präs. von… …   Das Herkunftswörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.